Quelle est la durée de vie d'un poêle à granulés de bois ?

Le poêle à granulés de bois est l'un des systèmes de chauffage les plus appréciés des Français. Quelle est la durée de vie moyenne de cet appareil ? Comment la prolonger ? Nous répondons à ces questions.

Durée de vie poêle à granulés
Durée de vie poêle à granulés

Qu'est-ce qu'un poêle à granulés de bois ?

Le poêle à granulés de bois est un système de chauffage fonctionnant avec un combustible particulier : les pellets ou granulés de bois. Il s'agit de petits cylindres, de 6 à 10 mm de diamètre et de 20 à 30 mm de long, confectionnés à partir de copeaux et de sciures issus de l'industrie de transformation du bois. Séchés et mis sous presse, ils possèdent un taux d’humidité très faible, généralement situé entre 7 et 10 %, ce qui leur confère une combustion optimale et un pouvoir calorifique élevé (environ 5 kWh/kg). En brûlant, les pellets produisent de la chaleur permettant de faire monter en température le corps de chauffe. 

La plupart des poêles à granulés sont dotés d'un système de ventilation qui accélère et homogénéise la distribution de l'air chaud dans une pièce. Certains modèles fonctionnent sans l'intervention d'une ventilation forcée. Dans ce type d'installation, la chaleur se diffuse et circule naturellement dans la pièce de manière silencieuse.

Qu'en est-il de sa durée de vie ?

La durée de vie d'un poêle à granulés de bois varie en fonction du fabricant et de la qualité de l'appareil acheté. En règle générale, ce mode de chauffage fonctionne entre 15 et 20 ans, soit un peu moins longtemps qu'un poêle à bois classique (environ 20 à 30 ans). Cette différence s'explique du fait que les composants essentiels au bon fonctionnement du poêle à granulés de bois (ventilateur, vis sans fin, etc.) peuvent être amenés à dysfonctionner.

Durée de vie poêle à granulés
Durée de vie poêle à granulés

Comment l'optimiser ?

Le poêle à granulés de bois, comme tous les autres systèmes de chauffage à combustion, nécessite un entretien régulier pour assurer sa longévité. Voici une check-list des bons gestes à adopter :


  • vider le bac à cendres, au moins une fois par semaine surtout en période de grand froid, pour maintenir la qualité de combustion ;
  • aspirer les cendres dans la chambre de combustion pour garantir le rendement du poêle ;
  • nettoyer la vitre avec des produits non abrasifs pour contrôler visuellement la flamme et déceler toute anomalie ;
  • faire appel à un professionnel pour réaliser un contrôle en profondeur de votre installation ainsi qu'un ramonage des conduits deux fois par an, dont une fois pendant la période d'utilisation.

LES CONSEILS DE NOS EXPERTS POÊLE À BOIS

Insert à granulés Boxtherm MCZ

Bien choisir son insert à granulés

Poêle pellets Hydraulique

Qu'est-ce qu'un poêle à pellets hydraulique ?

Inspiration poêle

Inspirations poêles à bois

Pose d'un poêle à pellets Idea JollyMec à Saint-Folquin (62)

Vos projets en photo

Pose d'un poêle à pellets Idea JollyMec

Saint-Folquin (Pas-de-Calais)

Kbane Dunkerque a posé un poêle à pellets Idea JollyMec dans cette maison de Saint-Folquin (62), entre Calais et Dunkerque. Ce poêle a la particularité d'être plat : il est idéal pour les espaces restreints.

Kbane, une entreprise du groupe

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation et obtenir des statistiques du site. En savoir plus